À Bruxelles, une prime pour les habitants qui végétalisent leur façade

La Ville octroie cette prime environnementale à tous les habitants qui installent une plante grimpante mellifère et/ou indigène sur leur façade (codes postaux 1000, 1020, 1120, 1130) : 75 % de la facture peut être remboursée, avec un montant maximum de 100 euros. Une annexe précise la liste des plantes autorisées. Une seule prime est octroyée par immeuble, pour cinq ans.

Si l’initiative n’est pas toute nouvelle, elle fait parler à l’heure où les villes tentent de trouver des solutions pour devenir plus vertes. La mairie de Paris donne quant à elle gratuitement des arbres aux particuliers afin que ces derniers les plantent dans leur jardin ou la cour de leur immeuble. À Dunkerque, un dispositif de végétalisation citoyen permet pour sa part aux habitants de s’emparer des espaces publics pour y planter des végétaux.

Sur son site, la Ville de Bruxelles rappelle les avantages de recouvrir sa façade d’une plante grimpante. Elle contribue : 

  • à la protection de la façade contre l’humidité ;
  • à une meilleure isolation thermique et acoustique du bâtiment ;
  • à une amélioration du microclimat : rafraîchissement et humidification de l’air autour du bâtiment ;
  • à l’assainissement de l’air : fixation des poussières et de certains polluants sur les feuilles ;
  • à l’enrichissement de la biodiversité : nourriture et refuge pour les insectes et les oiseaux ;
  • au renforcement du ‘Maillage vert’ ; 
  • à l’embellissement du quartier en rendant le cadre de vie plus agréable.

À noter que Bruxelles offre également des primes aux habitants se dotant d’une compostière, qui achètent un réfrigérateur A+++ ou encore un récupérateur d’eau de pluie.

Auteur :
Source : À Bruxelles, une prime pour les habitants qui végétalisent leur façade